Le tract du 04 septembre 2019

Emmanuel Macron a choisi de porter un nouveau coup aux familles. Refusant d’entendre l’opposition qui est apparue aux États Généraux de la Bioéthique, le Président de la République et son Premier ministre ont préparé un projet de loi qui sera présenté fin septembre au Parlement. La loi en question autorisera, dans un premier temps, les femmes seules et les couples de femmes à faire appel à la PMA (Procréation Médicalement Assistée) pour avoir des enfants qui, par conséquent, n’auront jamais de papa.

La PMA « pour toutes » sera prise en charge par la Sécurité Sociale (qui n’a plus l’argent pour rembourser les lunettes !). Et, comme nous l’annoncions depuis 6 ans, la « gestation par autrui » (GPA : les mères porteuses) suivra.

M. Macron s’était déclaré favorable « à titre personnel » à la GPA pendant la campagne présidentielle. Il expliquait pourtant qu’il n’imposerait pas ce point de vue aux Français s’ils n’en voulaient pas. (Il avait aussi dit qu’il préparerait une loi autorisant la PMA sans père… s’il existait un accord populaire pour cela). Mais il avait dit (à peu près) la même chose de la « PMA sans père », indiquant qu’il tiendrait compte de l’avis des Français, tel qu’il apparaîtrait à l’issue des États Généraux de la Bioéthique en 20017/2018… Promesse en l’air, comme l’a montré la suite !

On se rappelle les résultats de cette consultation (plus de 80% des personnes ayant répondu au débat avaient exprimé leur refus de ces nouvelles lois) ; marquant que le bon sens et la nature appellent qu’un enfant ait un père et une mère.

Et en juin dernier, 83% des Français interrogés indiquaient que, pour eux, tout enfant, même né par PMA, a le droit de connaître son père et sa mère.

Trente associations et de très nombreuses personnalités appellent à manifester pour dire un :

• NON À LA PMA SANS PÈRE !

• NON AU MÉPRIS DE M. MACRON !

• NON À LA MANIPULATION DES LOIS SOUS LA PRESSION DE

L’ARGENT ROI !

Soyons très nombreux le 6 octobre !