Sélectionner une page

Le tract du 20 novembre 2019

L’ARTICLE 7 DE CETTE CONVENTION DIT QUE ‘’ L’enfant est enregistré aussitôt dès sa naissance , et a, dès celle-ci , le droit d’acquérir une nationalité et, dans la mesure  du possible, le droit de connaître ses parents et d’être élevé par eux’’  .

 MAIS LE PROJET DE LOI DE BIOÈTHIQUE, QUI VIOLE CETTE DECLARATION- EN PRÉTENDANT AUTORISER LA CONCEPTION D’ENFANTS ‘’ SANS PÈRE’’

(PMA pour les femmes seules et les couples de femmes … ) – EST MAINTENANT SOUMIS À L’EXAMEN DU SÉNAT .

Si la loi devait être acceptée par le Sénat la Sécurité Sociale devrait financer cette mesure folle : la Ministre des Solidarités et de la Santé Agnés Buzyn a beau dire que ‘’le père peut être une grand-mère’’, qui peut la croire ? *

*Voir la vidéo sur notre site : www.familles93.fr

M. Macron , qui entend bien être réélu en 2022, veut garder l’appui de tous les groupes de pression qui l’ont porté au pouvoir. Il promettra, le moment venu, l’adoption d’une loi autorisant la GPA (gestation par autrui , les mères porteuses ).

Pour cela, la nouvelle loi de bioéthique, si elle devait être adoptée , serait revue dans cinq ans !! !

Le 1er décembre, l’après-midi, les  familles de Seine Saint Denis se retrouveront pour dire non. ENSEMBLE !